Rechercher
  • Sara Dirkx

HORECA à Bruxelles : Est-ce que les « Dark Kitchens » sont une solution? [et comment en tester une]

Mis à jour : juin 25


Entre le confinement et la montée en puissance des plateformes de livraisons de repas, les restaurants ont besoin de solutions pour pouvoir continuer à exister.


Une de ces solutions en vogue est le concept de “Dark Kitchens”.



Dans cet article, vous apprendrez :


  • Qu’est-ce qu’une Dark Kitchen ?

  • Pourquoi les Dark Kitchens sont en plein essor ?

  • Comment tester le concept malgré le confinement ?

  • Quelques considérations à prendre en compte

  • Les avantages de la formule pour les restaurateurs

  • Un partenaire pour vous aider à Bruxelles : Brussels Food Business Center  


“On ne peut pas contrôler toutes les circonstances de la vie. Mais on peut toujours faire des efforts pour contrôler notre façon d’y réagir.” Denis St-Pierre


Connaissez-vous le concept de « Dark kitchen », également connu sous le nom de « virtual kitchen », « cloud kitchen » ou encore « ghost kitchen »?


Tous ces noms se rapportent à un même business : ces enseignes vendent des repas exclusivement en ligne. 


Des plateformes telles que Uber Eats, Deliveroo, Take Away font de ce marché une vraie mine d’or. 


En effet, ces canaux de livraison permettent aux entreprises alimentaires de se connecter facilement avec les clients et de livrer rapidement des repas à domicile.






Pourquoi ce modèle est-il en plein essor?


Les gens ont moins de temps à consacrer aux activités quotidiennes telles que la cuisine. 


Par conséquent, de plus en plus de clients passent commande en ligne. La demande de restaurants virtuels est en croissance depuis plusieurs années. 


Parallèlement, il y a un essor global des modèles commerciaux en ligne. Ces éléments influencent presque toutes les industries d’aujourd'hui, y compris le secteur alimentaire. 


Les restaurateurs qui ont un établissement physique prennent le pas et proposent, de manière toujours plus fréquente, un service de livraison, conjointement à leur activité de base.


Pour illustrer ces propos, voici quelques chiffres:


- En Belgique, 3.000 restaurants ont déjà signé avec la plateforme Deliveroo. Il semblerait que le secteur connaisse un essor remarquable.


- D’après les pronostics d’UBS, en 2030, le secteur de la livraison des repas à domicile pourrait représenter 365 milliards de dollars dans le monde, contre 60 milliards en 2018.





Il y a dès lors de plus en plus de restaurateurs qui désirent s’adresser uniquement à la livraison à domicile ou au bureau afin de bénéficier de coûts d’investissement, de fonctionnement et de personnel réduits.


Leur modèle de réussite se base essentiellement sur l’utilisation d’une “Dark Kitchen”.



“Dark Kitchen”: voilà comment en mettre une en place



Tout d’abord, vous commencez comme n’importe quel restaurant : en définissant le menu et le marché auquel vous vous adressez (les Dark Kitchens se concentrent principalement sur le public des employés de bureau à l’heure du lunch et les repas du soir à domicile).



Vous prévoyez une stratégie digitale de promotion avec une excellente image de marque. Ensuite un budget est consacré à la publicité principalement sur Facebook et Instagram, sans négliger le contenu sur les réseaux sociaux, le site web et une mise à jour constante du menu et des promotions. 




Après, vous choisissez la plateforme de livraison. Leur commission varie entre 10% et 40% pour le service de livraison (quels services sont compris dans ce budget ?). Généralement, il est conseillé de travailler avec plus d’une plateforme afin d’assurer le service et le développement.


Ces plateformes agissent par l’intermédiaire d’applications mobiles qui s'intègrent dans le fonctionnement de l’entreprise alimentaire. 


Concernant la planification il est très important de définir la zone de livraison (dans un rayon de 3 à 6 km, selon que les plats soient livrés chauds ou pas), les prix des plats (entre 6 euros et 18 euros par plat selon le chef et le type de cuisine choisis), les horaires et le système de livraison (soit assurer soi-même la livraison ou sous-traiter la livraison à une entreprise de livraison), ainsi que la méthode d’emballage qui garantit la qualité et l’image du restaurant.




Checklist pour mettre en place un service de livraison :


Avant de décider d’implémenter le service de livraison vous devez considérer certains risques dans la capacité de production et de service. Lorsque vous décidez de vous lancer dans cette nouvelle source de revenus, vous devez tenir compte des considérations suivantes :  


  1. Normative : comme pour tout business il existe différentes normes. Nous vous invitons à vous adresser à quelqu’un qui peut vous conseiller sur les autorisations requises, les contrats ou encore les assurances. 

  2. Réception de commandes : vous devez avoir un système informatique qui vous permet de gérer les commandes. Généralement, les plateformes fournissent ce système et s’engagent à promouvoir votre offre via internet mais vous devez avoir bien défini l’opération au sein de votre entreprise.

  3. Cuisines : vous devez être prêt.e à recevoir les commandes le moment venu et être conscient que des pics de production peuvent croître à un niveau exponentiel. C’est pourquoi vous devez disposer d’un espace optimal pour produire vos plats, avec suffisamment de lumière ou d’équipement; tout ça bien sûr dans un espace aux normes de l’hygiène.

  4. Livraison : il est très important que vous fixiez des itinéraires et des zones dans lesquelles vous allez délivrer, ceci afin de réduire les coûts et garantir que les produits arrivent à destination dans les meilleures conditions et que la chaînes du chaud/froid soit respectée. De plus, choisir une plateforme de livraison en ligne vous aidera à réduire encore les coûts liés à l’embauche d’un livreur ou à l’acquisition de véhicules ou vélos. 

  5. Feedback : il est essentiel de disposer d’un retour d’expérience des clients, c’est pourquoi un système de feedback est pertinent et nécessaire afin de mesurer la satisfaction et l'expérience de votre service et par la suite d’améliorer votre plan d’action. 





Les clés pour un packaging réussi 


Vous devez prendre en considération 3 choses importantes :


  1. Prix : dans des nombreuses occasions le prix d’emballage réduit fortement les bénéfices, prêtez-y attention au moment du choix !

  2. Qualité : vous devez faire très attention à ce que les produits arrivent aux destinataires dans les meilleures conditions, présentés correctement.

  3. Ecologie : aujourd’hui, il est très important d’être respectueux de l’environnement. Considérez l’utilisation d’emballages recyclables ou biodégradables dans vos livraisons. En plus d’être appréciés par les clients, ils peuvent être un grand différenciateur de votre concurrence. 




« Dark Kitchen » : Avantages pour les restaurateurs

Le fait de ne pas devoir fournir d’espace de consommation aux clients réduit considérablement les charges telles que le loyer et le personnel. Les Dark Kitchens sont donc un excellent moyen pour les nouveaux projets de restauration de se lancer avec peu de frais généraux.


Pour les restaurants déjà établis, cette solution permet d’augmenter leur capacité et répondre à la croissance du marché de la livraison de repas.

Une autre valeur clé du modèle de Dark Kitchen est la possibilité d'expérimenter facilement de nouvelles marques, de nouveaux menus ainsi que de nouveaux concepts.


Si l’ambition de l’entrepreneur est de disposer de sa propre infrastructure à terme, les Dark Kitchens permettent également de gagner de la crédibilité auprès des instances financières (les banques et les sociétés financières) et des investisseurs privés (‘Business angels’, ‘crowdfunding’,  investisseurs en capital-développement selon l’avancement de votre projet et de son potentiel).


Les changements à considérer lorsque les tendances alimentaires des consommateurs changent sont minimes, de sorte que l’agilité de l’activité est très forte, un menu ou un concept évolue en un rien de temps. Si une offre ou une enseigne virtuelle ne fonctionne pas, l’entrepreneur en crée tout simplement une nouvelle.

Brussels Food Business Center : une des solutions dont vous avez besoin pour démarrer votre Dark Kitchen

Nous mettons à votre disposition des cuisines professionnelles et individuelles à louer. Nos cuisines sont aux normes de l’AFSCA et sont full équipées. De plus, nous sommes situés à moins de 3 kilomètres de l’hyper-centre de Bruxelles. Par ailleurs, nous vous offrons la possibilité de desservir l’ensemble des communes bruxelloises. 



En louant nos cuisines, nous vous offrons :

- Un lieu de production aux normes de l'AFSCA et la possibilité de commercialiser vos produits sans contrainte administrative. 


- Des cuisines individuelles disponibles 24h/24 et 7j/7.


- Commencer votre activité avec un minimum d’investissement et un maximum de rentabilité : Louer chez nous à prix réduit vous permet de démarrer votre activité plus sereinement et d’atteindre un seuil de rentabilité rapidement. Vous pourrez ainsi développer votre image de marque et vous concentrer sur la promotion de vos produits.


- Les conseils d’experts dans la production alimentaire et dans le lancement de votre business. Nous pouvons vous aider à définir quel marché prendre, comment démarrer votre activité, comment gérer votre production, votre logistique (système de livraison) et bien d’autres choses. Nous serons toujours là pour vous aider. 




Optez pour l’action et n’hésitez plus à nous contacter ! Nous ferons de votre projet, une réussite.



Tel : +32 495 14 63 29

E-mail : bfbc@outlook.be

Location cuisine



Source photo: freepik.es


0 vue

ADDRESS

Bons Plaisirs srl

Rue Dieudonné Lefèvrestraat 27

1020 Bruxelles/Brussel

CONTACT

Tel: +32 495 14 63 29

Email: bfbc@outlook.be

Nr d'entreprise 0628710646

Nr de tva BE0628710646

© 2019 by Brussels Food Business Center. Proudly created with Wix.com